....Open de France Paprec, du 1er au 17 septembre..Open de France Paprec, from 1st to 17th September 2017....

 ....CIBAO LA PAMPA VAINQUEUR 2017 - OPEN DE FRANCE .. CIBAO LA PAMPAWINNER 2017 - FRENCH OPEN.... 

....CIBAO LA PAMPA VAINQUEUR 2017 - OPEN DE FRANCE .. CIBAO LA PAMPAWINNER 2017 - FRENCH OPEN.... 

 .... ACADEMIE DE POLO VAINQUEUR 2017 - OPEN DE FRANCE FÉMININ ENGEL & VÖLKERS.. ACADEMIE DE POLOWINNER 2017 - WOMEN FRENCH OPEN ENGEL & VÖLKERS....

.... ACADEMIE DE POLO VAINQUEUR 2017 - OPEN DE FRANCE FÉMININ ENGEL & VÖLKERS.. ACADEMIE DE POLOWINNER 2017 - WOMEN FRENCH OPEN ENGEL & VÖLKERS....

....

Polo : Open de France Paprec

La Triple-Couronne française pour Cibao La Pampa !

Ce que l’on peut appeler un grand cru ! Cette 17ème édition de l’Open de France Paprec fut assurément la plus belle. De bout en bout : des matchs qualificatifs jusqu’à la finale. Et pourtant, une finale n’est pas toujours forcément belle : les joueurs sont souvent tendus, pris par la peur de mal faire, le jeu est plutôt axé sur la défense. Cette fois-ci, il n’en fût rien. En remportant cet Open de France 2017 pour sa première participation, l’équipe argentine de Cibao La Pampa enlève du même coup la Triple-Couronne française après ses victoires dans les Coupes d’Or et d’Argent de Deauville. Tout simplement exceptionnel.

L’homme d’affaires argentin, Juan Pepa était l’homme le plus heureux de la terre dimanche après-midi à Chantilly. Lui, pourtant si réservé, n’hésitait pas à exprimer sa joie bruyamment, ponctuée de quelques injures (de joie) comme savent si bien lâcher les Argentin. Le calme retrouvé, c’est d’abord à sa jument, La Boxaderia, sacrée meilleur cheval de la finale, qu’il a tenu à rendre hommage. : « Je suis tellement heureux pour cette jument qui est née au Maroc chez Patrick Guerrand-Hermès et ce prix consacre cet élevage qui produit tant de bons chevaux de polo. C’est le plus beau de cette belle histoire. Tous mes chevaux viennent de l’élevage de Patrick »… qui est au passage le fondateur du Polo Club du Domaine de Chantilly et qui a créé cet élevage de La Palmeraie au Maroc.

Bien sûr, la victoire en elle-même, qui concluait cette saison hors du commun, inspirait également les propos du vainqueur : « C’est un titre que j’ai toujours eu envie de remporter, maintenant c’est fait, on peut revenir et perdre, ce ne sera plus grave. Mais au-delà de la victoire, c’est la manière qui me fait le plus grand plaisir : l’ensemble du tournoi s’est déroulé dans le meilleur des esprits, une vraie compétition de gentlemen… » Et c’est vrai que malgré l’intensité qui s’est installée dès les premières secondes de jeu, l’ensemble du match s’est déroulé avec la plus grande correction. Point de place pour un round d’observation, on est rentré tout de suite dans le vif du sujet. Un rythme qui n’aura pas faibli jusqu’au coup de cloche final où les deux arbitres renvoyait au palenque dos à dos, sur le score de 10 partout mais priant les joueurs de revenir pour une période supplémentaire car le titre allait se jouer sur un goal en or… que marquait rapidement le n°2 de Cibao La Pampa, Carlos Ulloa pour déboucher sur l’explosion de joie évoquée plus haut ! Joie d’autant plus intense tant cette finale aura été indécise, marquée notamment  de coups de génie de Rufino Bensadon, 15 ans, auteur de 5 goals dont un absolument ahurissant, où, après avoir chipé la balle à un adversaire à l’attaque, sur un demi-toursur les chapeaux de roue, il a remonté seul le terrain de bout en bout, laissant tout le monde sur place pour aller rentrer la petite balle de plastique entre les poteaux adverses. Un moment crucial où, à deux minutes de la fin, il donnait l’avantage à son équipe d’In The Wings. Malheureusement Cibao La Pampa bénéficiait d’une pénalité sur place, devant les goals, à quelques secondes de la fin, que Manu Elizalde ne se priva pas de transformer pour égaliser et mener son équipe vers la victoire et cette première Triple-Couronne française que l’on n’est pas près d’oublier !

Une vraie belle journée de polo, où le club a reçu plusieurs centaines de spectateurs pour ce match d’anthologie et trois autres finales remportées par Maryland (Trophée du Capitaines des Jeux, d’un… demi-goals), l’Académie de Polo (Open de France féminin Engels & Völkers) et Jivaro (Trophée Castel). L’Open de France Paprec marque la fin de la saison internationale européennes… Mais des prolongations se joueront à partir de la semaine prochaine avec les Championnat et Coupe de France qui se joueront essentiellement au Polo Club du Domaine de Chantilly.

Progression Cibao La Pampa : 1/1 – 3/4 – 6/7 – 9/9 – 10/10 – 11/10

Cibao La Pampa : Juan Pepa (H2), Carlos Ulloa (H4, 5 goals), Pato Cieza (H4), Manu Elizalde (H6, 6 goals dont 3 pénalité)

In The Wings : Rufino Bensadon (H3, 4 goals), Juan Zubiaure (H5, 4 goals dont 2 pénalité), Pancho Bensadon (H8, 2 goals dont une pénalité), Lavinia Fabre (H0)

Samedi 16 septembre, les 1/2 finales du Trophée Castel se joueront demain à 16H00 et 18H15 avec le Classico MOCHI CHIC face à CAVOK suivi de MUNGO qui rencontrera JIVARO. 

Finale exceptionnelle en vue ! 

Oui, il ne faudra manquer sous aucunprétexte la finale de l’Open de France Paprec 2017, dimanche prochain, à 13H00, au Polo Club du Domaine de Chantilly. Vu la qualité et l’intensité des deux demi-finales qui se sont jouées vendredi, on ne peut s’attendre qu’à une grande finale entre In The Wings et Cibao La Pampa.  

Il s’agissait assurément des deux plus belles demi finales de l’histoire de l’Open de France dont c’est cette année la dix-septième édition. La première opposait le tenant du titre, Marquard Média (Suisse) à In The Wings (Chantilly) avec un Pancho Bensadon qui court après ce titre depuis un certain temps déjà. Pour tenter cette conquête, il a amené cette année un joker de choc dans ses bagages : son fils ! Rufino, à 15 ans, a vu son assurance croître de match en match depuis le début de cette Triple-Couronne française, en août à Deauville. C’est lui qui inscrivait les deux premiers goals de cette rencontre de feu suivi de son père. Avec une pénalité de Juan Zubiaure (30 yards), In The Wings marquait son ascendant en première période : 4/1. Marquard Media s’accrochait au score, mais se montrait cependant un peu trop fébrile avec cinq cartons jaune et deux expulsions, d’abord pour Martin Joaquin, puis pour Jota Chavanne écarté du terrain pendant deux minutes à un moment clé, en dernière période alors que les siens étaient revenus à 10/8 sur un énorme cogote (coup sous l’encolure) de Martin Aguerre. Mais Marquard Media concédait notamment deux autres pénalités en dernière période permettant à In The Wings de « plier » le score : 14-10, 25 goals en cinq périodes, le signe d’un grand match. (In The Wings : 4/1 – 4/3 – 7/6 – 10/8 – 14/10)

Les « juniors » ne s’affronteront pas.

On aurait rêver voir Rufino Bensadon se confronter directement à son cadet, Camilo Castagnola (14 ans) dans cette finale de dimanche, mais le duel de la future grande génération adulte polo argentin n’aura pas lieu. Invaincue en France depuis cet été, Cibao La Pampa a, une fois de plus maîtrisé son sujet avec un départ en trombes par un goal du capitaine Juan Pepa et trois de Manu Elizalde : un écart que Château d’Aulne ne pourra plus jamais rattraper. Une course poursuite vaine, mais une belle course poursuite entamée par Jeta Castagnola en transformant une pénalité à 30 yards, le premier de ses quatre goals… sans compter un arrêt sur un 40 yards tiré par Carlos Ullua avant d’aller marquer l’ultime goal de la rencontre, mais la messe était déjà dite : Cibao La Pampa a préservé son invincibilité sur le sol français. Jusqu’à dimanche ? (Cibao La Pampa : 4/0 – 6/2 – 7/4 – 9/5 – 10/7).

On ne peut être qu’impatient de retrouver ces deux équipes en finales dimanche, deux styles de jeu assez différents. La première confrontation s’était soldée par un nul avant d’être remportée en période supplémentaire par Cibao La Pampa ce qui augure d’un match très serré qui sera le point d’orgue d’un après-midi qui célébrera le polo avec trois autres finales : le Trophée du Capitaine des Jeux, le Trophée Castel et l’Open de France féminin Engel & Völkers.

Entre ces finales, pas le temps de s’ennuyer pour le public qui pourra découvrir ce sport à pied ou sur des chevaux de bois et bien sûr « magasiner » et se restaurer dans le village à moins de décider de pique-niquer en bordure du terrain : l’accès à cette belle journée de finales (commentées) est entièrement libre.

OPEN DE FRANCE PAPREC : LE VERDICT APPROCHE !

Mercredi 13 Septembre 2017, depuis une semaine, le Polo Club du Domaine de Chantilly prête son décor aux matchs de l'Open de France Paprec 2017. Rendez-vous annuel immanquable, certains des meilleurs joueurs mondiaux s'y pressent pour s'affronter lors d'un tournoi intense rythmé de batailles acharnées sur les vastes terrains de la Ferme d'Apremont. Un but commun les anime : soulever le trophée tant convoité. Après 9 rencontres, on connaît désormais les quatre demi-finalistes : une équipe argentine (Cibao La Pampa), une suisse (Marquard Media) et deux françaises (In The Wings et Château d’Aulne). 

Les derniers matchs du premier tour de l’Open de France se sont joués hier après-midi avec deux places pour les demi-finales à la clé. Les formations de Cibao La Pampa et In The Wings avaient déjà validé leurs billets la semaine dernière en s'imposant lors de toutes leurs rencontres qualificatives. Ce mardi était donc décisif pour Marquard Media, Mochi Chic, Sainte-Mesme et Château d’Aulne car chacune pouvait, à ce stade encore, se hisser en demi-finales. 

Dans le premier match, Marquard Media, l’équipe suisse de Tommy Rinderknecht menée tambour battant par l’excellent joueur argentin Martincito Aguerre, n’a jamais semblé en péril face à Mochi Chic. Le match fut maîtrisé du début à la fin et se conclut sur le score de 8 -5.

Même impression dans l’autre rencontre qui opposait cette fois Sainte-Mesme et Château d’Aulne menées respectivement par deux espoirs du polo français, Robert Strom et Alexis Pouille. Ici, la réussite était dans le camp de la deuxième formation qui a su mener au score de bout en bout malgré l’excellente défense de Sainte-Mesme, et la très bonne remontée de 7-2 à 8-6 en fin de match sous l’impulsion du n°1 français, Brieuc Rigaux. 

Deux belles demi-finales en perspective ce vendredi à 11H00 et 13H00 au Polo Club du Domaine de Chantilly. La finale de ce tournoi se jouera quant à elle dimanche, avec cette bonne nouvelle qu’il y a une chance d'y voir le "môme" Jeta Castagnola, un jeune joueur de 14 ans avec un talent hors du commun, défendre les couleurs de Château d’Aulne. En parallèle, les femmes auront également leur carte à jouer dans le 6ème Open de France Engel & Völkers ; une finale à suivre le dimanche matin.

11H00 MARQUARD MEDIA / IN THE WINGS

13H00 CHATEAU D'AULNE / CIBAO LA PAMPA 

Les nombreux spectateurs attendus au bord du terrain pour vivre cette finale intense pourront également découvrir ce sport à pied et sur cheval de bois ou encore assister à un défilé des différentes disciplines équestres présentes à Chantilly ; tout cela, gratuitement dans une ambiance festive et chaleureuse. 

UNE JOURNÉE à SUSPENS !

Mardi 12 Septembre, les phases finales de qualification de l’OPEN DE FRANCE PAPREC se terminent aujourd’hui avec la le dernier match de sélection pour 4 équipes. Deux matchs à voir dont la COUPE LA VALLÉE VILLAGE à 16H30 avec MOCHI CHIC et MARQUARD MEDIA et la COUPE VOLVER à 17H15 avec CHATEAU D'AULNE et SAINTE-MESME. Deux places pour les 1/2-finales ont en jeux avec une possibilité de tirs aux buts. 

Également au programme dans le TROPHÉE CASTEL, la dernière rencontre entre MUNGO et FRENCH KISS. Trois places pour les 1/2 finales sont en jeux pour cette coupe.

Vendredi 1er septembre, ce week-end sera donné le coup d’envoi du « 17ème Open de France Paprec » de polo. Des équipes nouvelles ou renouvelées qui ont notamment ouvert leurs portes à de jeunes prodiges du polo argentin. Chantilly avait accueilli Facundo Pieres à 14 ans avec un handicap de 4 : aujourd’hui il est 10 et un des deux meilleurs joueurs du monde. Cette édition de l’Open de France permettra de découvrir les futurs cracks de la Pampa face aux joueurs de l’équipe de France dans un tournoi des plus ouverts.

Deux joueurs de l’Abierto*, cinq joueurs de l’équipe de France, cinq jeunes phénomènes argentins ; deux équipes cantiliennes, une argentine, une suisse et deux de l’Ouest parisien dont une 100% française : une jolie diversité pour un Open de France Paprec qui s’annonce extrêmement compétitif.

Dix-sept jours de compétition à la Ferme d’Apremont qui se promettent palpitants. Le public cantilien retrouvera avec bonheur l’ancien demi-finaliste de l’Open d’Argentine et ex-handicap 9 Pancho Bensadon. Mais ce dernier devra partager la vedette avec un autre joueur du prochain Abierto, Tito Guinazu (h7) ainsi qu’un autre handicap 7, Martin Aguerre Jr, qui pour sa part défendra ce titre de l’Open de France avec son équipe suisse de Marquard Media, finaliste de la Coupe d’Or de Deauville dimanche dernier. Un vrai défi considérant la qualité du plateau avec en tête une équipe complètement argentine, Cibao La Pampa, qui revient toute auréolée d’un doublé Coupe d’Argent/ Coupe d’Or de Deauville et qui tentera le « coup du chapeau » à Chantilly pour la Triple-Couronne française !

Ceux qui ont le cœur en bleu vibreront pour Sainte-Mesme, une formation entièrement française avec trois joueurs de l’équipe de France, Brieuc Rigaux, Clément Delfosse et Robert Strom ainsi que Birger, le père de ce dernier.

Les Cantiliens supporteront les équipes du club : Mochi Chic d’Alexandre Sztarkman (avec deux joueurs de l’équipe de France, Florent Garaud et Pierre Henri Ngoumou aux côté de Tito Guinazu)  et In The Wings d’André Fabre. Au sein de cette dernière, il faudra suivre particulièrement Rufino, le fils de Pancho Bensadon, 15 ans et 3 de handicap, qui, à Deauville a livré de phénoménales performances, ainsi que Juan Zubiaure, 22 ans et 5 de handicap, qui fait également partie de la talentueuse génération montante en Argentine.

Cibao La Pampa a également engagé pour Chantilly deux autres de ces jeunes étoiles montante du polo argentin : Manuel Elizalde, le frère de Fran, le principal artisan du double succès de l’équipe à Deauville. Manuel a 23 ans et affiche 5 de handicap et jouera aux côtés d’un autre frère de joueur célèbre, Carlos Ulloa (frère du h10 d’Alegria, Hilario), qui, à 20 ans affiche 4 de handicap. Mais surtout, dans cette catégorie jeunes pousses d’exception, grâce à l’équipe Château d’Aulne, on pourra découvrir le plus incroyable d’entre eux, Camillo, fils du septuple vainqueur de l’Open d’Argentine, Lolo Castagnola. Les fils, Barto (16 ans) et Camillo (14 ans), respectivement 6 et 4 de handicap, galopent dans les traces de leur père. Toute la Pampa parle d’eux. C’est le plus jeune, « Jeta » (le surnom de Camillo), que le public de ce 17ème Open de France Paprec pourra découvrir. 14 ans et handicap 4, cela laisse rêveur !

Tout cela donne un ensemble d’équipes homogènes dont aucun favori ne ressort sur le papier, il faudra attendre les premiers matchs de ce week-end pour ce faire une première idée.

L’accès aux terrains et les matchs sont entièrement gratuits à Chantilly, aussi bien en semaine que lors des week-ends. Lors de la finale, un « village » avec stands, animations et restauration sera proposé au public. ..

PAPREC FRENCH OPEN

The Triple French Crown for Cibao La Pampa !

It is what can be called great vintage! This 17th edition of the Paprec French Open was definitely the most beautiful one. From beginning to end: from the qualifying matches to the final. A final is not always a good one: the players are tense, scared of doing the wrong thing, the game is more often focused on defense. This time was completely different. By winning this 2017 French Open in their first participation, the Argentinian team  Cibao La Pampa  obtains the Triple French Crown further to its victories in the Gold and Silver Cup in Deauville. Just exceptional!

The Argentinian businessman Juan Pepa was the happiest man on Earth this Sunday afternoon in Chantilly.  Although a usually quiet man, he did not hesitate to cry his joy, along with a few rude words (of joy) that is natural among Argentinians. Once he calmed down, he first paid tribute to his mare, La Boxaderia, crowned best horse in the final: « I am so happy for this mare born in Morocco in the home of Patrick Guerrand-Hermès and this prize honours this breeding that produces so many great polo horses. It is the best thing in this story. All my horses come from Patrick’s breeding. » Patrick Guerrand-Hermès is by the way the founder of the Domaine de Chantilly Polo Club and created this La Palmeraie breeding in Morocco.

Naturally the victory that concluded this amazing season, inspired the winner:  «I always dreamt of winning this title, now that it is done, we can come back and lose, it will not be serious. Beyond victory, it’s the way it all happened: overall the tournament took place in great spirit, it was a genuine competition among gentlemen… » Indeed despite the intensity that settled in the first few seconds of the game, overall the match took place with great respect. There was no room for a round of observation, everybody got into the heart of the matter right away. The rhythm was upbeat right until the last bell sound where the two referees sent away to Palenque on a score of 10 everywhere but requested players to return for an additional time period as the title was going to be played on a golden goal… quickly scored by the n°2 from Cibao La Pampa, Carlos Ulloa, sparking the tremendous bliss previously mentioned! The joy was all the more intense since this final was far from being decisive. It was marked namely by strokes of genius from Rufino Bensadon, 15 years old - 5 goals including a staggering one where after having grabbed the ball from an opponent on the attack, he ran the field on a fast half turn from top to bottom leaving everybody behind and just hit the small plastic ball between the poles of the opponents. It was a crucial moment, where he gave the lead to his team In The Wings within just two minutes from the end. Unfortunately Ciabao La Pampa took a penalty on the spot, in front of the goals, within a few seconds from the end, that  Manu Elizalde transformed to equalize and bring his team to victory and toward this first Triple French Crownthat shall not be forgotten!

It was a wonderful day for polo, the club welcomed hundreds of people for this classical encounter and three finals won by Maryland (Trophy of the Capitaines des Jeux, of… half-goals), the Académie de Polo (Ladies’ French Open Engels & Völkers) and Jivaro (Castel Trophy). The Paprec French Open marks the end of the international European season… However prolongations will be taking place next week with the Championships and the Coupe de France essentially at the Domaine de Chantilly Polo Club.

Cibao La Pampa progress: 1/1 – 3/4 – 6/7 – 9/9 – 10/10 – 11/10

Cibao La Pampa: Juan Pepa (H2), Carlos Ulloa (H4, 5 goals), Pato Cieza (H4), Manu Elizalde (H6, 6 goals including 3 penalties)

In The Wings: Rufino Bensadon (H3, 4 goals), Juan Zubiaure (H5, 4 goals including 2 penalties), Pancho Bensadon (H8, 2 goals including 1 penalty), Lavinia Fabre (H0)

Paprec French Open: Verdict Soon!

For the past week the Polo Club of the Domaine de Chantilly has been the exciting stage for the matches of the 2017 Paprec French Open. Some of the best world players meet at this crucial event every year to play a tournament that is rhythmed by fiercely intense battles on the large fields of the Ferme d’Apremont.  One common goal unites them: raising high the most desired trophy. Following 9 encounters, we now know the four semi- finalists: a team from Argentina (Cibao La Pampa), a Swiss team (Marquard Media) and two French teams (In The Wings and Château d’Aulne).

Friday 15 September 

11.00 am IN THE WINGS / MARQUARD MEDIA 

1.00 pm CIBAO LA PAMPA / CHATEAU D'AULNE 

The last matches of the first French Open tour were played yesterday afternoon with two places at the semi-final at stake. Cibao La Pampa and In The Wings had already won a ticket last week by imposing themselves through all the qualifying matches. This Tuesday was therefore crucial for Marquard Media, Mochi Chic, Sainte-Mesme and Château d’Aulne as each team at this stage could still reach the semifinals. 

In the first match, Marquard Media, the Swiss team of Tommy Rinderknecht, vibrantly led by the excellent Argentinian player Martincito Aguerre, never seemed in danger opposite Mochi Chic. They dominated the match from the beginning to the end and won with an honourable score, 8 -5.

The same impression lasted in a match opposing Sainte-Mesme and Château d’Aulne led by two promising French polo players, Robert Strom and Alexis Pouille. The second team succeeded and won the match despite the excellent defense of Sainte-Mesme, and a very good catch up in score, from 7-2 to 8-6 at the end of the match, thanks to the n°1 French player, Brieuc Rigaux. 

Two beautiful semi-finals in perspective this Friday  at the Domaine de Chantilly Polo Club. The final of this tournament will be played on Sunday, with some nice news: a chance to see the « kid » -  Jeta Castagnola, a young 14-year-old player with unbelievable talent, defending the colours of Château d’Aulne. At the same time, women will also get to play their card in the 6th Engel & Völkers French Open - a final to be seen on Sunday morning.

The large audience that is expected on the grounds to live this exciting final can also discover this sport by foot or on a wooden horse. It is also possible to see a show of different horse games in Chantilly; all this for free in a warm and festive atmosphere!

A DAY IN SUSPENS!

On Tuesday 12th September, the final qualifying stages of OPEN DE FRANCE PAPREC ended today with the final selection match for 4 teams. Two games to see including the VALLÉE VILLAGE CUP at 4:30 pm with MOCHI CHIC and MARQUARD MEDIA and the VOLVER CUP at 5:15 pm with CHATEAU D'AULNE and SAINTE-MESME. Two places for the 1/2-finals have in play with a possibility of penalty shoot-outs.

Also on the program in the TROPHÉE CASTEL, the last meeting between MUNGO and FRENCH KISS. Three places for the semi finals are in play for this cup.

On Friday 1st September, the 17th Open de France Paprec will kick off this weekend, with several new teams including young, impressive players from Argentina.  Chantilly welcomed Facundo Pieres at 14 years old, with a handicap 4: today he is handicap 10 and one of the best players in the world. This edition will enable to discover future champions of the Pampa facing the French team in a very open tournament.

Two players from Albierto, 5 players from the French team, five young Argentinian phenomenons; 2 Chantilly teams, 1 Argentinian team, 1 Swiss team, and two from Western Paris, including a 100% French team: an exciting diversity for a Paprec French Open that will be extremely competitive.

17 days of competition at the Ferme d’Apremont which will be very promising. The Chantilly public will rediscover with delight the former semi-finalist of the Argentinian Open and ex-handicap 9, Pancho Bensadon. But he will have to share the limelight with another player from Abierto, Tito Guinazu (h7) as well as another handicap 7, Martin Aguerre Jr, who will defend the Open French title with his Swiss teamMarquard Media, finalist of the Golden Cup of Deauville last Sunday. A real challenge with a complete Argentinian team and leader, Cibao La Pampa, who has just won the Silver Cup/ Gold Cup of Deauville and who will attempt to earn the triple French Crown!

Those who have a blue heart will vibrate for Sainte-Mesme, an entirely French team with 3 players from the French team, Brieuc Rigaux, Clément Delfosse & Robert Strom as well as Birger, the father of the latter.

Chantilly will be supporting the teams of the club: Mochi Chic (Alexandre Sztarkman) (with two players from the French team, Florent Garaud and Pierre Henri Ngoumou next to Tito Guinazu) and In The Wings led by André Fabre. It will be particularly exciting to follow Rufino, the son of Pancho Bensadon, 15 years and handicap 3, who gave a fantastic performance in deauville, as well as Juan Zubiaure, 22 years and handicap 5, who is also part of the rising talent from Argentina.

Cibao La Pampa has also engaged for Chantilly two other young stars : Manuel Elizalde, le the brother of Fran, the main architect of the double success of the team in Deauville. Manuel is 23 years old and has a handicap 5; he will play next to another brother of the famous player, Carlos Ulloa (brother of h10 from Alegria, Hilario), who, at 20 years, shows a handicap 4. Thanks to the team Château d’Aulne, we will also discover the most amazing player - Camillo, son of Lolo Castagnola. The sons, Barto (16) and Camillo (14), handicap 6 and 4, will follow the steps of their father. All Pampa is speaking about them. Namely the youngest, « Jeta » (the surname of Camillo), that the audience of this 17th French Open Paprec will be able to discover. 14 years and handicap 4, astounding!

All this gives very complete teams; we will have to wait for the first matches of the weekend to get a glimpse of the potential winners.  

The access to the fields and matches are entirely free in Chantilly, during the week and weekend. At the final, there will be a village with stands, animations, and catering for the audience. ....